Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Master 2 "Microbiologie, Environnement, Santé"
UPMC - MNHN

Interview de Vanessa ANDREU (ingénieure chimiste AKINAO)

Pouvez-vous nous présenter l’entreprise AKINAO ?

C’est une entreprise spécialisée dans les substances naturelles. L’entreprise est située dans un bâtiment incubé dans un laboratoire universitaire spécialisé dans l’écologie et la chimie. Elle a été créée pour répondre aux besoins des clients qui développent des bio pesticides ou des produits de bio contrôles, ce sont des pesticides d’origine naturelle à base de plantes de micros organismes.  Ces produits remplacent les pesticides conventionnels pour les mettre sur le marché.

Quel est le principal travail au sein de cette entreprise ?

Le travail des chimistes dans cette entreprise est de répondre à la problématique proposée par le client pour ensuite faire des recherches bibliographiques et des recherches pour développer les méthodes. On va ensuite créer des dossiers d’homologation pour ces produits qui vont être mis sur le marché comme pour les médicaments ou d’autres types de produits puis caractérisés chimiquement les bio pesticides (extraits de végétaux ou les extraits microbiens). Il n’y a pas beaucoup d’entreprises qui caractérisent principalement des produits, surtout qu’ici il n’y a pas de routine car on développe des méthodes d’analyses, ce n’est pas toujours les mêmes.

Quels appareils avez-vous dans les laboratoires pour répondre aux besoins de vos clients ?

Comme il y a beaucoup de chimie analytique, on a à notre disposition un laboratoire avec beaucoup d’appareils avec une plateforme analytique comme la chromatographie gazeuse avec différents spectromètres ainsi qu’un spectromètre de masse et d’un détecteur UV.

Quel est votre travail ici ?

Je suis chargée de projet dans cette entreprise où il y a 3 salariés à temps plein. Il y a 1 pôle de prestations de services qui développe des méthodes pour des clients et un pôle de recherches qui développe leurs propres produits de bio contrôles. Mon travail est de géré les appels à projet pour des financements et pour avancer nos recherches ainsi que des appels pour des collaborations.

Quelle formation avez-vous suivie ?

On a un peu tous suivie la même formation. J’ai d’abord fait une licence écologie et de biologie pour ensuite faire un master en chimie analytique pour obtenir les doubles compétences. J’ai terminé par une thèse de 3ans qui s’appelle le doctorat au sein de la société en étant également salariée. Le travail était de développer un produit ainsi que de caractériser des extraits de plantes.

Quel est le produit le plus original que vous avez pu analyser ?

On n’a pas eu vraiment de produit très original. On a le plus souvent pu analyser des échantillons de terres, de végétaux, des déchets d’insectes ou encore des répulsifs qui peuvent parfois avec des odeurs désagréables.

Produisez-vous vous même des huiles essentielles ?

On peut parfois produire des huiles essentielles mais on se fait principalement livrés par un producteur de plantes aromatiques qui fait lui-même ces huiles essentielles. On est quand même équipé pour faire des hydrodistillations ainsi que de plantes aromatiques.

07/03/18

Traductions :